titre tbsn
b1 master lu master lu master lu master lu master lu a1
Accueil École du Vrai Bouddha Glaive polémique E-Books Évènements Pratique Sûtra
Prendre refuge Autres langues Succursales Sheng-yen Lu Fd TV.TBSN Éditions Darong Contact

LE GLAIVE POLÉMIQUE DU VRAI BOUDDHA

«Le homa de Hevajra»

Extrait du 201e livre du bouddha vivant Lian-sheng, Sheng-yen Lu


Pour réaliser le corps solide de diamant dont tous les bouddhas et le Vénérable du Monde disposent, pour accomplir toutes les actions de secours, les pratiquants doivent se livrer à toutes les méthodes de l'oblation, et notamment le homa (offrandes que l'on brûle).

L'école du Vrai Bouddha détient effectivement la méthode du homa ; cependant, le homa de Hevajra présente quelques caractéristiques particulières.

Il faut visualiser tout d'abord tous les bouddhas occupant pleinement l'espace.

Le pratiquant visualise ensuite son union avec Hevajra et sa déité d'élection s'asseyant sur la fleur de lotus qui se situe dans la Roue de son cœur.

Toutes sortes d'offrandes sont engendrées par le mot “Rom”.

Avant cette phase de pratique, il faut préparer :

- un autel divin ;
- des offrandes ;
- un ustensile de homa.

Si le homa est destiné à mettre un terme au malheur, on utilise un ustensile rond ; on peut faire usage d'un ustensile carré pour le homa d'augmentation du profit ; l'ustensile de forme triangulaire sert au homa de domptage, et celui en forme de demi-cercle est utile au homa de vénération.

En ce qui concerne les offrandes, si l'on veut supprimer les infortunes, on se sert des offrandes blanches ; pour l'augmentation du profit, on en utilise de couleur jaune ; l'application de la méthode de domptage exige des offrandes noires ; pour la vénération, on recourt aux offrandes rouges.

Quelques offrandes spéciales :

- Pour mettre un terme au malheur : on utilise un morceau de fromage blanc.
- Pour augmenter le profit : on utilise la sève jaune d'un arbre.
- Pour le domptage : on utilise la feuille épineuse d'un conifère et des ronces (d'un vert sombre et d'une couleur noire).
- Pour la vénération : on utilise une fleur de lotus rouge.

*

Incantation avérée de l'oblation des fleurs :

Om. Wa-zi-la. Bou-bi-bi. Ah-rom. So-ra.” (Transcription phonétique.)

Incantation avérée de l'oblation des encens :
Om. Wa-zi-la. Dou-bi. Ah-rom. So-ra.” (Transcription phonétique.)

Incantation avérée de l'oblation des lampes :
Om. Wa-zi-la. Mi-bi. Ah-rom. So-ra.” (Transcription phonétique.)

Incantation avérée de l'oblation du parfum :
Om. Wa-zi-la. Yen-ti. Ah-rom. So-ra.” (Transcription phonétique.)

Incantation avérée de l'oblation des offrandes de diamants :
“Om. Wa-zi-la. Naï-wei-euh. Ah-rom. So-ra.” (Transcription phonétique.)

*

Si l'on pratique le homa, on évoque impérativement le dieu du feu Agni. Le mantra que l'on récite pour évoquer le dieu du feu Agni est le suivant :

Om. Ah-yi-nan-yü. So-ra.” (Transcription phonétique.)

On prie non seulement pour que le dieu du feu Agni vienne, mais aussi pour le fait plaisir. L'incantation avérée de la jouissance du dieu du feu Agni est très longue, mais on peut recourir à la prière :

“Ô ! Dieu du feu Agni, nous vous faisons l'oblation avec vos offrandes préférées, nous vous faisons danser bien joyeusement. Quand nous présentons avec respect notre vœu, vous nous l'accordez et son succès est total !”

Dans la cérémonie du homa, nous devons réciter sans arrêt le mantra de la déité d'élection Hevajra :

Om. Tié-wa. Bi-chu. Wa-zi-la. Rom. Rom. Rom. Fa-cha. So-ra.” (Transcription phonétique.)

Nous prions également afin que tous les vœux puissent se réaliser parfaitement et complètement.

Incantation avérée de l'oblation de la nourriture :

Om. T'an-t'an.” (Transcription phonétique.)

Incantation avérée de l'oblation de l'eau :

Om. Li-li. Rom. Ka.”

Incantation avérée de l'oblation de l'eau de bain :

Om. Je-rom. Ch'ung-rom-k'an-nan.”

Le rituel du homa de Hevajra dont l'école du Vrai Bouddha dispose est fondé sur l'enseignement du gourou-racine, bouddha vivant Lian-sheng, Sheng-yen Lu. Les incantations avérées, les mantra, les visualisations, les offrandes, etc., tous doivent être appliqués en suivant son indication, et l'on pourra ainsi obtenir une réelle correspondance avec Hevajra.


Les coordonnées de l'auteur :
Le bouddha vivant Lian-sheng,
Sheng-yen Lu
17102 NE 40th Court
Redmond, WA 98052
U. S. A.

 

 

 



Copyright © 2010-2014. Tous droits réservés.