titre tbsn
b1 master lu master lu master lu master lu master lu a1
Accueil École du Vrai Bouddha Glaive polémique E-Books Évènements Pratique Sûtra
Prendre refuge Autres langues Succursales Sheng-yen Lu Fd TV.TBSN Éditions Darong Contact

LE GLAIVE POLÉMIQUE DU VRAI BOUDDHA

«La suppression des obstacles provenant de la pratique du dharma»

Écrit par le bouddha vivant Lian-sheng, Sheng-yen Lu


Beaucoup de pratiquants du bouddhisme tantrique ont reçu de leur grand maître une onction pour la pratique de la méthode de Hevajra et pour celle des “Cinq Diamants”.

Ils mettent en pratique ces méthodes en suivant l'ordre hiérarchique ; ils les pratiquent quatre fois par jour. Cependant, après un mois, un an voire même quatre ou dix ans de pratique, leur pratique n'a pas donné les résultats attendus, elle n'a toujours pas engendré les sensations et les mérites que l'on doit éprouver après celle-ci.

Il y a une cause à cela. En raison des obstacles et de l'insuffisance du facteur conditionnant, ils n'arrivent pas à acquérir les fruits de cette pratique.

D'après mes connaissances, il y a six obstacles :

1. La transgression du précepte : rompre avec le samaya.
2. Les spectres et les démons : les mauvais esprits se braquent contre la pratique.
3. Les amis dépravés : se lier avec des hérétiques.
4. L'alimentation : se nourrir en violant le serment .
5. L'impureté : l'autel divin et le corps du pratiquant ne sont pas purifiés.
6. La nuisance lugubre : offenser un spectre ou un cadavre.

Effectivement, il se peut que ces six obstacles fassent apparaître des signes dans le rêve. Si le rêve se manifeste, il faut comprendre qu'un obstacle est déjà présent.

Dans votre rêve, si vous voyez que votre maître vous fait des reproches, vous abandonne, ou qu'il se met en colère, qu'il vous regarde de travers avec des yeux courroucés, ou bien si vous vous voyez vous-même tomber dans l'eau, dans l'abîme, etc., c'est que vous avez rompu avec le samaya.

Dans votre rêve, si vous voyez l'éboulement d'une montagne, une fente dans la terre, une maison s'écrouler, une grande inondation, la chute du soleil ou de la lune, c'est que le spectre ou le démon exerce une influence néfaste.

Dans votre rêve, si vous voyez des poux, des puces ou des insectes sortir de votre corps, si votre enveloppe charnelle est importunée par de petits animaux, si vous êtes entravés par vos propres vêtements, si vous êtes poursuivis de très près par des amis, etc., c'est parce que vous êtes entraînés par des amis qui vous ont fait transgresser le précepte.

Dans votre rêve, si vous vous voyez manger des cendres, des insectes, boire de l'urine, avaler de la crotte ou ingérer un moustique, c'est à cause de problèmes d'alimentation.

Dans votre rêve, si vous voyez que votre maison ressemble à un dépotoir, qu'elle est fétide, sordide et remplie d'objets sales, si vous rêvez que votre corps n'est pas propre ou qu'il est importuné par quelque chose infâme, il est question de l'impureté de votre sanctuaire et de votre corps.

Dans votre rêve, si vous voyez qu'un spectre poursuit un pratiquant, crache du feu pour le brûler ou tient un sabre pour le pourfendre, tout cela est un présage indiquant que des nuisances lugubres sont présentes.

Si l'on rencontre l'un de ces obstacles, on ne réussira évidemment pas la pratique du dharma, on n'éprouvera pas de sensation bénéfique et on ne connaîtra pas les mérites générés par la pratique.

Ce qui est le plus grave, c'est :
1. le fait de faire violence à la vie ;
2. les tourments physiques et mentaux ;
3. le manque de force méditative ;
4. la pauvreté de relation avec les autres ;
5. la faiblesse du corps et la dispersion du ch'i ;
6. le mécontentement.

Dans une grande cérémonie de homa de Kalachakra, j'ai révélé trois solutions permettant de supprimer ces obstacles :

La première : je préconise pour le pratiquant une nouvelle onction, reçue trois fois de suite. Effectivement, la réception de l'onction est un bon moyen pour néantiser la transgression du précepte, les démons spectraux et les amis dépravés. Les trois onctions données consécutivement par le gourou-racine notamment permettent de supprimer tous les obstacles.

La deuxième : je préconise pour le pratiquant une grande offrande à tous les bouddhas, bodhisattva, déités de diamant, protecteurs du dharma, dâkinî et tous les êtres célestes ; ou bien la pratique du homa et, avec des cendres de celui-ci, la purification de l'environnement, de la nourriture, de l'autel divin et de son propre corps.

La troisième : je préconise pour le pratiquant l'utilisation de la méthode de la Baignade, qui est également en mesure de faire disparaître les obstacles. Au jour ch'u, en utilisant beaucoup de fleurs blanches, le pratiquant récite une fois le mantra de la déité d'élection et jette une fleur dans sa baignoire, ainsi de suite jusqu'à ce que la baignoire soit remplie de fleurs blanches, et puis il s'y baigne. Cela permet également de supprimer des obstacles.

On peut tirer du rêve des présages lorsque les obstacles sont abolis :

1. Le pratiquant crache des choses infectes ;
2. Tous les insectes sortent du corps du pratiquant ;
3. Le pratiquant fait un rêve où il porte un vêtement blanc ;
4. Le pratiquant se déplace comme un cheval céleste qui galope en volant.

Ah, tous ces présages indiquent l'anéantissement des obstacles !


Les coordonnées de l'auteur :
Le bouddha vivant Lian-sheng,
Sheng-yen Lu
17102 NE 40th Court
Redmond, WA 98052
U. S. A.

 

 



Copyright © 2010-2014. Tous droits réservés.