titre tbsn
b1 master lu master lu master lu master lu master lu a1
Accueil École du Vrai Bouddha Glaive polémique E-Books Évènements Pratique Sûtra
Prendre refuge Autres langues Succursales Sheng-yen Lu Fd TV.TBSN Éditions Darong Contact

MÉTHODE DU GOUROU-RACINE PADMAKUMARA YOGA


(Si vous n'avez pas pris refuge dans l'école du Vrai Bouddha et si vous n'avez pas encore reçu l'onction, veuillez ne pas mettre ces méthodes en pratique)

Priez le gourou-racine de la transmission de lignée de donner la bénédiction : visualisez d'abord le vide ; visualisez ensuite que le bouddha vivant Lian-sheng, gourou-racine de la transmission de lignée, s'installe au sommet de votre tête et répand de la lumière pour bénir la pratique.

Récitez sept fois le mantra du gourou-racine de la transmission de lignée, en priant pour l'achèvement parfait de la pratique du dharma.

Et puis, appliquez la visualisation du cœur aux Quatre Vertus infinies. Après, faites le mudrâ du Réveil : battez deux fois des mains, croisez ensuite les bras et donnez une chiquenaude.

1. Récitez les mantra de purification

La purification de la bouche :

Om. Xiu-li-xiu-li. Mo-re-xiu-li. Xiu-xiu-li. So-ra.

La purification du corps :

Om. Xiu-do-li. Xiu-do-li. Xiu-mo-li. Xiu-mo-li. So-ra.

La purification de la pensée :

Om. Wa-jih-la-dam. Huo-re-rom.

L'incantation de la paix pour la Terre :

Nam-mo-sam-man-do. Mo-to-nam. Om. Do-lo. Do-lo. Dei-wei. So-ra.

2. Récitez le mantra d'évocation

Om-ah-rom. So-ra. (Trois fois.)

Invoquez respectueusement :

Namo le gourou-racine de la transmission de lignée, le bouddha vivant Lian-sheng.

Namo le Grand Padmakumara Blanc.

Namo le Bouddha de la lumière de lotus et de l'aisance.

Namo les patriarches de la transmission de lignée des générations passées de l'école du Vrai Bouddha.

Namo les patriarches des générations passées de la grande école bienfaisante du Vrai Bouddha souhaitent que tous les êtres obtiennent la béatitude.

Namo les Cinq Bouddhas, les déités d'élection et l'autel divin souhaitent que tous les êtres se délivrent de toutes les souffrances.

Namo les bouddhas des dix directions et des trois phases de l'existence souhaitent que tous les êtres soient toujours miséricordieux et heureux.

Namo le Tripitaka et les douze écrits principaux bouddhiques, le droit dharma, souhaitent que tous les êtres renoncent au discernement.

Namo tous les sangha des dix directions et des trois phases de l'existence souhaitent que tous les êtres atteignent l'Illumination parfaite.

Namo le bouddha vivant Lian-sheng, le gourou de diamant, universellement illuminé, au chapeau rouge muni de couronnes sacrées, souhaite que les êtres des six conditions d'existence et moi nous atteignions soudainement l'Illumination suprême et prenions constamment refuge dans la terre pure de Lian-sheng.

3. Faites la grande vénération

Première vénération : vénérez le gourou-racine de la transmission de lignée et les bouddhas des dix directions et des trois phases de l'existence.

Faites le mudrâ de la Niche de bouddha.

Visualisez qu'en face, en haut, le gourou-racine de la transmission de lignée, les patriarches de la transmission de lignée des générations passées, les huit grandes déités d'élection, tous les bouddhas des dix directions et des trois phases de l'existence, tous les bodhisattva mahasattva, les protecteurs de diamant du dharma, les dragons et les cieux protecteurs du dharma, nombreux comme des étoiles, se répandent pleinement dans l'espace.

Touchez la glabelle avec le mudrâ, visualisez que la glabelle du gourou-racine de la transmission de lignée émet une lumière blanche, laquelle pénètre dans votre glabelle.

Touchez la gorge avec le mudrâ, visualisez que la gorge du gourou-racine de la transmission de lignée émet une lumière rouge, laquelle pénètre dans votre gorge.

Touchez la roue du coeur avec le mudrâ, visualisez que la roue du cœur du gourou-racine de la transmission de lignée émet une lumière bleue, laquelle pénètre dans votre roue du cœur

Déformez le mudrâ après avoir de nouveau touché la glabelle, et visualisez que vous vous prosternez à plat ventre devant le gourou-racine de la transmission de lignée et les bouddhas des dix directions.

Deuxième vénération : vénérez tous les bodhisattva.

Faites le mudrâ du Lotus.

Visualisez comme ci-dessus. Vénérez aussi comme ci-dessus tous les bodhisattva mahasattva.

Troisième vénération : vénérez tous les protecteurs de diamant du dharma.

Faites le mudrâ du Pilon à trois branches.

Visualisez comme ci-dessus. Vénérez aussi comme ci-dessus tous les protecteurs de diamant du dharma, les dragons et les cieux protecteurs du dharma.

Quatrième vénération : vénérez tous les saints et sangha.

Faites le mudrâ de l'Égalité.

Vous vous inclinez avec le mudrâ, déformez le mudrâ après avoir touché votre glabelle.

4. Faites la grande offrande

Faites le mudrâ de l'Oblation :

Le dos des deux annulaires se dresse l'un contre l'autre ; les majeurs s'étendent en se croisant ; les deux petits doigts s'étendent en se croisant ; l'index de la main droite accroche le majeur de la main gauche ; l'index de la main gauche accroche le majeur de la main droite ; le pouce de la main droite appuie sur le petit doigt de la main gauche ; le pouce de la main gauche appuie sur le petit doigt de la main droite. Placez le mudrâ à la hauteur de la poitrine. Après la visualisation, déformez le mudrâ après avoir touché avec celui-ci votre glabelle.

Visualisez la donation des offrandes :

Visualisez que les offrandes déposées sur l'autel se rangent en une ligne, ensuite en une façade, puis en quantité infinie, sans limites ; après, l'espace s'emplit de toutes les offrandes. Faites avec sincérité toutes ces offrandes au gourou-racine de la transmission de lignée, aux patriarches de la transmission de lignée des générations passées, aux huit grandes déités d'élection, à tous les bouddhas des dix directions et des trois phases de l'existence, à tous les bodhisattva mahasattva, aux protecteurs de diamant du dharma, aux dragons et aux cieux protecteurs du dharma.

Après la visualisation, déformez le mudrâ après avoir touché avec celui-ci votre glabelle.

5. Récitez l'hymne à l'offrande :

Aux quatre coins du Sumeru se trouvent le soleil et la lune.

Les offrandes se transformant en trésors précieux sont offertes aux bouddhas.

Toutes sortes d'objets précieux représentent tous les mérites.

Les karma négatifs sont rapidement anéantis et la bodhi est prouvée.

Récitez le mantra d'offrande :

Om. Sa-eu-wa. Da-ta-ka-da. I-da-mou. Gou-lou-la-na. Mien-tcha-la. Kam. Ni-li-yeh. Da-yeh-mi.

6. Protégez le corps par une cuirasse

Faites le mudrâ du Pilon à trois branches.

Placez le mudrâ au front.

Récitez le mantra :

Om. Po-jou-lan-zhe-li. (Sept fois.)

Visualisez la protection :

visualisez le protecteur de diamant du dharma qui s'installe sur l'autel, se divise dans l'espace en quatre protecteurs de diamant : l'un se trouve à l'avant, l'un à l'arrière, l'un à gauche, l'un à droite, et ils vous protègent.

Touchez avec le mudrâ le front, la gorge, l'épaule gauche, l'épaule droite et, à la fin, déformez le mudrâ après avoir touché avec celui-ci votre glabelle.

7. Récitez le Sûtra véridique du roi souverain Avalokitésvara

8. Récitez l'incantation d'ascension :

Nam-mo-a-mi-do-po-yeh. To-ta-jia-do-yeh. To-ti-yeh-ta. A-mi-li-do-po-bi. A-mi-li-do. Si-dam-po-bi. A-mi-li-do. Pi-jia-lam-ti. A-mi-li-do. Pi-jia-lam-to. Jia-mi-ni. Jia-jia-na. Chih-do-jia-li. So-ra. (Sept fois.)

9. Invoquer Padmakumara :

Les mains font le mudrâ de Padmakumara.

La nature propre est le lotus, la nature du dharma est le corps.

La main droite enseigne le dharma, la main gauche tient un lotus.

Les corps métamorphosés se répandent partout dans les mille et dix mille états sphériques.

Les vêtements célestes et les parures précieuses sont merveilleux et majestueux.

Les transmissions de lignée du taoïste, du bouddhisme exotérique et du bouddhisme tantrique sont toutes acquises.

L'union de toutes les transmissions de lignée est la plus précieuse.

Tout le monde pratique le dharma tantrique du Vrai Bouddha.

Les êtres seront universellement délivrés sans exception.

Visualisez la bénédiction des Trois Lumières :

Faites le mudrâ de Padmakumara, gourou-racine de la transmission de lignée.

La main droite fait le mudrâ de la Prédication dharmique : le pouce appuie sur le majeur, les trois autres doigts restent dressés, la paume donne sur l'extérieur. Placez le mudrâ à la hauteur de la poitrine.

La main gauche fait le mudrâ de la Prise du lotus : le pouce appuie sur l'index, le petit doigt se pointe vers le haut, les deux autres doigts sont courbés, la paume donne sur l'intérieur. Placez le mudrâ à la hauteur de la poitrine, comme si vous teniez une fleur de lotus.

La visualisation :

visualisez d'abord le vide.

Récitez le mantra de visualisation de la vacuité :

Om. Se-ba-wa. Sou-da. Sa-eu-wa. Da-eu-ma. Se-ba-wa. Sou-to-ram. (Trois fois.)

Récitez la stance de la confession :

Tous les péchés que j'ai commis jadis sont causés par l'avidité, la colère et l'ignorance.

Tout ce qui est produit par mon corps, mes paroles et mon esprit, je m'en repens aujourd'hui.

Récitez le mantra de confession :

Om. Bei-tcha. Sa-ma-ya. Sou-die-ah.

a) Au-dessus d'une mer, le ciel est bleu, sans nuage, et de l'horizon, un disque de lune s'élève dans les airs ; un mot “Rom” de couleur blanche se trouve au centre du disque et répand une grande lumière de la même teinte.

b) Le mot “Rom” qui se trouve au centre du disque de lune tourne et se transforme en gourou-racine de la transmission de lignée, lequel s'assied majestueusement sur un siège de la forme d'une grande fleur de lotus blanc, son visage est souriant et son portrait auguste.

c) Le gourou-racine de la transmission de lignée émet de sa glabelle une lumière blanche qui illumine directement votre glabelle ; de sa gorge, une lumière rouge illumine directement votre gorge ; de sa roue du cœur, une lumière bleue illumine directement votre roue du cœur Les lumières, blanche, rouge et bleue fusionnent dans votre corps et votre cœur

10. Récitez le mantra du gourou-racine Padmakumara

La visualisation :

(Les deux mains tiennent le chapelet à la hauteur de la poitrine et le pouce de la main droite fait passer chaque grain lors de la récitation.)

Visualisez que la main gauche se transforme en une clochette de diamant, la main droite en un pilon de diamant, le grain de la tête du chapelet en un stupa orné de joyaux innombrables, les quatre grains de séparation en Quatre Grands Rois Célestes, la touffe de fils pendants en main de lotus (main de bouddha) et la ficelle du chapelet en lumière blanche de la nature propre de Vajrasattva. À chaque récitation du mantra, égrenez un grain du chapelet, lequel se transforme en un gourou-racine de la transmission de lignée qui se dirige vers vous.

Le mantra : (Récitez 108 fois soit le mantra long, soit le mantra court.)

Om. Ah. Rom. Gou-lou-bei. A-re-sa-sa-ma-ra. Lian-shen-si-di. Rom. (Mantra long.)

Om. Goulou. Lianshen. Siddhi. Rom. (Mantra court.)

11. Pratiquez les neuf rythmes de la respiration bouddhique et entrez dans le samâdhi

Les neuf rythmes de la respiration bouddhique

La visualisation :

Une lumière blanche entre dans le corps par la narine droite, elle descend jusqu'à la gorge et devient une lumière rouge ; elle descend encore et contourne le champ de cinabre ; ensuite, elle monte, sort par la narine gauche et devient de l'air noir.

Une lumière blanche entre dans le corps par la narine gauche, elle fait un tour et sort par la narine droite.

Selon le même principe, une lumière blanche entre par les deux narines, elle descend, contourne le champ de cinabre, monte, redescend encore, suit les canaux d'énergie, gauche et droit, et ressort par les deux narines.

Elle entre par la narine gauche et ressort par la narine droite.

Elle entre par la narine droite et ressort par la narine gauche.

Elle entre par les deux narines et ressort par les deux narines.

Elle entre par la narine droite et ressort par la narine gauche.

La visualisation de Jou-wo (entrer en moi)

a) visualisez que la déité d'élection s'installe sur votre tête.

b) Dans votre corps, il y a un disque de lune sur la fleur de lotus située dans votre roue du coeur, et un mot-semence de la déité d'élection se trouve au centre du disque de lune et répand de la lumière.

c) visualisez que la déité d'élection installée sur votre tête se transforme en une perle de lumière petite comme un grain de riz, et pénètre à travers le sommet de votre crâne dans votre canal central d'énergie ; elle descend jusqu'à la roue du coeur et s'assied sur la fleur de lotus.

d) La déité d'élection qui se trouve dans votre roue du coeur, sur la fleur de lotus, grandit petit à petit jusqu'à atteindre précisément votre taille. Visualisez que vous vous métamorphosez d'une façon parfaitement semblable en déité d'élection ; vous êtes exactement la déité d'élection, sans aucune différence.

La visualisation de Wo-jou (entrer dans la vacuité)

visualisez que vous devenez la déité d'élection ; vous vous élevez, vous sortez du canal central d'énergie et vous entrez dans l'espace en fusionnant dans la mer de grande lumière du cosmos.

Oubliez complètement votre existence, faites le vide en vous et entrez dans l'espace, dans la conscience cosmique, dans la mer de lumière. Vous n'existez plus, vous vous unissez avec l'espace, avec la mer de lumière du cosmos, c'est l'entrée en moi.

La conscience cosmique est votre conscience. Le sanctuaire et le cosmos répandent une grande lumière.

Si vous ne pouvez pas faire le vide en vous, visualisez tout de suite que vous êtes le révérend Lian-sheng ; après l'avoir distinctement visualisé, oubliez de nouveau votre existence et entrez ensuite dans l'espace. Ainsi, l'utilisation alternée de la concentration et de la visualisation s'appelle “l'application alternative de la concentration et de la visualisation”.

La Contemplation du processus respiratoire

Comptez en silence vos respirations jusqu'à l'état tranquille de l'absence de pensée et entrez dans l'état vide de la méditation.

12. Sortez de la méditation

Le processus de la visualisation pour la sortie de la méditation est l'inverse de celui de Wo-jou et de Jou-wo.

Visualisez que vous passez de l'espace dans le corps ; la déité se rétrécit, s'assied sur la fleur de lotus, dans votre roue du coeur, et se transforme ensuite en une perle de lumière, celle-ci monte en suivant le canal central d'énergie et sort par la partie supérieure du crâne, elle se transforme après en votre déité d'élection. Ainsi, vous sortez de la méditation.

13. Récitez les autres mantra :

Om. A-mi-die-wa. Xie. (Le mantra du bouddha Amitâbha.)

Om. Mani Padme Hum. (Le mantra du bodhisattva Avalokiteshvara.)

Om. Ben-la-mo. Ning-to-ning. So-ra. (La parole de vérité du bodhisattva Ksitigarbha qui supprime les karma déterminés.)

Om. Ra-ra-ra. Wei-san-mo-yeh. So-ra. (Le mantra du bodhisattva Ksitigarbha.)

Om. Zhe-li-tchou-li. Zhun-ti. So-ra. (Le mantra de la Buddhaphagavati Tsende.)

Om. Jam-ba-la. Ch'a-leng-ch'a-na-yeh. So-ra. (Le mantra du Jambala jaune.)

Om. Ah. Rom. Bie-tcha. Gou-lou. Bei-ma. Si-di. Rom. Xie. (Le mantra de Padmasambhava.)

Om. Ah. Rom. Gou-lou-bei. A-re-sa-sa-ma-ra. Lian-shen-si-di. Rom. (Le mantra de Padmakumara.)

Die-ya-ta. Om. Bie-ka-tzu-yeh. Bieh-ka-tzu-yeh. Ma-ra-bie-ka-tzu-yeh. La-tcha-sa-mo-ga-te-li. So-ra. (Le mantra du bouddha Bhaishajya-gourou.)

14. Récitez le nom du bouddha :

Namo les trois cent soixante mille milliards cent dix-neuf mille cinq cents bouddhas du même nom que le bouddha Amitâbha. (Trois fois.)

15. Récitez le mantra Bai-tzu-ming de Vajrapani :

Om. Bie-tcha-sa-to-sa-ma-ya. Ma-nou-ba-la-ya. Bie-tcha-sa-to. Die-nou-ba-di-tsa. Zhe-tso-mei-ba-wa. Sou-do-ka-yo-mei-ba-wa. Sou-po-ka-yo-mei-ba-wa. An-nou-la-do-mei-ba-wa. Sa-eu-wa. Si-ti. Mie-bou-la-ya-tsa. Sa-eu-wa. Ga-eu-ma. Sou-tcha-mei. Ji-da-mou. Si-li-jen-gou-lou-rom. Ra-ra. Ra-ra. Re. Ba-ga-wem. Da-ta-ga-da. Bie-tcha-ma-mei-men-tcha. Bie-chih-ba-wa. Ma-ra-sa-ma-ya. Sa-do-ah. Rom-pei. (Trois fois.)

16. Faites la dédicace :

Je pratique avec sincérité la méthode du gourou-yoga ; toutes les branches du Vrai Bouddha secourent les êtres.

Un mantra fait renaître au maha Étang au Double Lotus ; dix-huit fleurs de lotus se sont réincarnées.

Le grand, extraordinaire et suprême secret, je le pratique et je donne généreusement des offrandes.

Par la grande force du vœu formé du fond de mon coeur, j'espère atteindre rapidement cette terre de bouddha.

Et aussi :

je prie Sa Sainteté de me bénir et de m'offrir une onction pour pouvoir renaître sur un lotus.

J'obtiendrai le grand achèvement et l'aisance, je me délivrerai du cycle des existences et aiderai les gens à parvenir à la Terre du bouddha.

Je souhaite que ceux qui récitent le nom du bouddha renaissent tous sur la Terre de la joie parfaite. En haut, je revaudrai le bienfait aux quatre sortes de bienfaiteurs ; en bas, je soulagerai les êtres de la souffrance des trois mauvaises voies. En voyant le Bouddha, je serai délivré(e) du cycle des existences. Je porterai secours à tous comme le Bouddha l'a fait. Disciple X, je fais ainsi la dédicace.

Je souhaite attribuer au gourou-racine de la transmission de lignée le mérite acquis par cette pratique, en espérant que le bouddha maître séjourne souvent en ce bas monde, ne rentre pas dans le nirvâna et tourne toujours la roue de la Loi, ainsi que son corps de bouddha est en bonne santé.

Je souhaite que tout le monde ait la santé, que toutes les choses marchent comme on veut, que le coeur vers la Voie soit ferme et que la mauvaise fortune se transforme en bonne fortune si elle arrive. J'espère que tout ce que l'on demande soit exaucé et que tous les malheurs se dissipent. Wen !

17. Faites la grande vénération :

(Voir ci-dessus, étape 3.)

18. Récitez le mantra d'achèvement :

Om. Bou-ling. (Trois fois.)

Om. Mani Padme hum

Faites le mudrâ du Renvoi :

Battez deux fois des mains, croisez ensuite les bras et donnez une chiquenaude.

La pratique du dharma s'est parfaitement achevée.

Puisse votre bonne fortune répondre à vos souhaits !



 



Copyright © 2010-2014. Tous droits réservés.